Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit

Retour
Des médiations gratuites à Toulouse

Des médiations gratuites à Toulouse

Des médiations gratuites sont proposées par l’association Médiateurs ad hoc jusqu’au 10 juillet 2020 à Toulouse tandis qu’au tribunal, les audiences civiles sont suspendues.

Alors que la France semble à peine sortir de la crise sanitaire et que de nombreux litiges sont en attente d’être traités, à Toulouse (Haute-Garonne), les audiences du pôle civil ont été supprimées jusqu’au 10 juillet 2020.

Cette décision intervient dans un contexte particulier : après huit semaines de grève de la part des avocats et plus de deux mois de confinement où, comme le fait remarquer un récent article du Point, « l’activité judiciaire s’est réduite à sa plus simple expression ». Sans compter qu’habituellement, les vacances judiciaires durent deux mois (de début juillet à fin août), lors desquels la justice fonctionne au ralenti.

La situation est préoccupante : « C’est du jamais-vu », estime maître Robert-François Rastoul, avocat au barreau de Toulouse, président de l’association Médiateurs ad hoc et vice-président de la Compagnie des Médiateurs de Justice de France (CMJ). D’autant plus que, toujours d’après l’article du Point, il n’y aurait en réalité plus de président depuis le 7 mars 2020, le poste étant vacant. Ce serait le vice-président Gilles Sainati qui assurerait l’intérim du poste.

storage?id=1055779&type=picture&secret=fmoutyLT13k9jMlJg3vfGvbl8CH9enQaVsKDO3gN&timestamp=1592383136

La médiation pour trouver un accord amiable

En attendant que la justice reprenne une activité normale, la médiation peut être un bon moyen pour aider les personnes en conflit à trouver eux-mêmes la solution à leurs problèmes.

Ainsi, comme vu dans un reportage du journal télévisé de France 3 Occitanie du 4 juin 2020, des médiations gratuites sont mises en place par l’association Médiateurs ad hoc, membre de la Compagnie des Médiateurs de Justice de France (CMJ) afin d’aider les personnes dans le conflit à trouver des solutions eux-mêmes, évitant ainsi une procédure judiciaire parfois longue et onéreuse. Tout n’est donc pas si noir dans la ville rose.

Pour une médiation gratuite jusqu’au 10 juillet 2020, contactez l’association Médiateurs ad hoc, membre de la Compagnie des Médiateurs de Justice (CMJ) au 05 34 31 16 33

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
J.-P. Bonafé-Schmitt : le renouveau de la conciliation et de la médiation

J.-P. Bonafé-Schmitt : le renouveau de la conciliation et de la médiation

Jeudi 11 juin 2020, la Cour de cassation a organisé une conférence en ligne donnée par le...

15 juin 2020
Qu'est-ce qu'un médiateur ?

Qu'est-ce qu'un médiateur ?

Le médiateur est quelqu’un qui va tenter d’établir un dialogue entre vous et la personne avec...

12 mai 2020
Robert-François Rastoul, avocat et fervent défenseur de la médiation

Robert-François Rastoul, avocat et fervent défenseur de la médiation

Robert-François Rastoul, avocat à Toulouse, exerce depuis plus de quarante ans. Ayant constaté...

7 avril 2020
Avocats et médiateurs : deux fonctions complémentaires

Avocats et médiateurs : deux fonctions complémentaires

Pour un avocat, devenir médiateur est un atout car cela lui permet de proposer à ses clients un...

31 mars 2020
Coronavirus et confinement : le rôle de la médiation familiale

Coronavirus et confinement : le rôle de la médiation familiale

En cette période de confinement mise en place afin de limiter l’épidémie de coronavirus, la...

24 mars 2020
Anthropologie du droit et médiation : hommage à Étienne Le Roy

Anthropologie du droit et médiation : hommage à Étienne Le Roy

L’enseignant-chercheur Étienne Le Roy, anthropologue du droit et africaniste, est décédé le 28...

23 mars 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus